Creer une micro-entreprise : a combien s’elevent les depenses ?

Vous voulez investir dans l’univers de l’entrepreneuriat et pour ce faire, vous avez décidé d’opter pour le régime de micro-entreprise ? Vous avez pris la bonne décision car il s’agit du régime le plus avantageux pour débuter les affaires. Qui plus est, vous n’aurez pas besoin de vous ruiner pour sa création sans parler des formalités allégées. La question qui se pose alors est : à combien s’élèvent les dépenses liées à la création d’une micro-entreprise ?

Les frais d’immatriculation pour la légalisation de l’activité

L’immatriculation est totalement gratuite pour une micro-entreprise. Cependant, vous êtes obligé de vous acquitter des frais annexes selon la nature de votre activité. Si vous exercez par exemple une activité artisanale, vous aurez le droit de suivre un stage dédié à la préparation et à l’installation. Les frais de stages sont d’environ 200 € mais le jeu en vaut la chandelle. Vous pourrez alors

Par ailleurs, si vous exercez en tant qu’agent commercial, vous devez demander votre immatriculation aux RSAC. Cette procédure vous coûtera moins de 30 € mais vous ne pouvez pas omettre de la faire il en va de la crédibilité de votre activité.

Dans le cas où vous n’avez pas le temps de faire le va-et-vient pour légaliser votre business, vous pouvez faire appel à un service qui vous assiste pour ces formalités, un service proposé par les Chambre des métiers et de l’artisanat. Ce service est payant mais il s’avère efficace pour obtenir rapidement ce dont vous avez besoin. Comptez environ 60€ pour bénéficier de ce service.

Outre les frais d’immatriculation, la souscription à une assurance professionnelle doit également être comptée dans votre budget. Cependant, vous devez vous renseigner au préalable si votre activité réclame ou non une assurance. S’il s’avère que votre activité ne nécessite pas obligatoirement une assurance, il est recommandé de prendre au moins l’assurance responsabilité civile.

Autres dépenses à prévoir

Une fois votre micro-entreprise lancée, il existe d’autres dépenses que vous devez prévoir à commencer par le paiement de cotisations sociales. Le montant est variable en fonction de votre chiffre d’affaires. D’autres taxes sont également à payer et elles doivent être réglées en même temps que vos cotisations sociales. A noter également que votre micro-entreprise doit également s’acquitter de la cotisation foncière ainsi que d’autres charges obligatoires.

Pourquoi s’acquitter de différents frais en tant que micro-entreprise ?

Le régime de micro entreprise vous permet d’exercer rapidement et en toute légalité étant donné que les formalités associées ne sont pas très lourdes. Il ne faut pas non plus oublier que déclarer son activité implique automatiquement le paiement de taxes en tout genre. La raison en est que toute activité lucrative doit être taxée.

Outre les frais et taxes en tout genre, vous devrez également souscrire une assurance et suivre à la lettre les exigences des autorités si vous voulez que votre activité existe en toute légalité. Certes, vous pouvez user de certaines astuces comme la non-déclaration de votre chiffre d’affaires pour éviter certains frais mais vous risquez des sanctions sévères si les autorités découvrent la supercherie.

Derniers articles en ligne