Le silicone est-il sans danger pour la santé ?

Bien que la première association que le mot « silicone » évoque puisse être le remplissage des seins, il vaut la peine de se renseigner sur toutes ses propriétés et ses applications polyvalentes. Utilisé en médecine, correctement testé, totalement sûr, il a quitté les hôpitaux à un moment donné et on le retrouve aujourd’hui dans de nombreux objets d’usage quotidien. Le silicone n’est pas une chose dont il faut avoir peur, il faut juste apprendre à le connaître et à l’utiliser.

D’où vient-il ?

Le silicone est composé de silicium, d’où son nom, car dans le tableau de Mendeleyev, le silicium est abrégé en Si (silicium). Le silicium est présent à l’état naturel dans la nature, c’est l’un des éléments les plus abondants sur notre planète, ce qui suffit à justifier son utilisation. En médecine, il est utilisé principalement en raison de sa facilité d’utilisation et de nettoyage. Partout où des conditions stériles sont requises et où le matériau doit répondre à des exigences élevées, le silicone fait parfaitement l’affaire. Il est très résistant aux températures – aussi bien très élevées que très basses – de sorte que le silicone peut être échaudé en toute sécurité et conserve ainsi sa stérilité.

En outre, le silicone est inerte lorsqu’il réagit avec l’eau, ce qui signifie qu’il n’est pas affecté par l’eau. Le contact prolongé ou répété avec l’eau ou l’humidité n’affecte pas son état ou ses propriétés. Ce qui confirme une fois de plus qu’il est adapté à la fabrication de produits qui doivent être lavés et nettoyés à plusieurs reprises. Il est également difficile d’y mettre le feu.

Où le silicone est-il utilisé ?

Tout d’abord, où la stérilité, la sécurité, mais aussi la réutilisabilité sont importantes. L’exemple le plus évident semble être le remplissage des seins mentionné plus haut, mais le silicone en médecine en général a de très nombreuses applications. Cela ne saute peut-être pas aux yeux, mais le silicone est présent dans les lentilles de contact et les rend imperceptibles pour le porteur. Le silicone n’est pas toxique et ne provoque pas d’allergies. Le fait de le porter dans l’œil ne présente donc aucun risque pour notre santé. La silicone est également utilisée dans la fabrication de matériel de stomie. Ces équipements doivent être de la plus haute qualité, offrir un confort total à l’utilisateur et permettre un entretien sans problème. Les patients stomisés sont exposés à de fréquentes infections et contaminations, que le silicone, grâce à son haut niveau d’hygiène, peut réduire dans une certaine mesure.

Le silicone dans la cuisine

Bien entendu, les ustensiles en silicone ont également connu un succès rapide car ils sont faciles à nettoyer, passent au lave-vaisselle, ne se détériorent pas et n’absorbent pas les odeurs. Le plus important est peut-être que le silicone ne favorise pas la prolifération des bactéries, c’est pourquoi il est idéal pour la cuisine, la médecine ou l’hygiène intime. Les accessoires en silicone ne se cassent pas, ne se brisent pas et ne chauffent pas. Ils sont donc très confortables et faciles à utiliser. Grâce au silicone, il a été possible de créer, entre autres, du papier sulfurisé réutilisable ou un gobelet Stojo pliable. Bien que le silicone en soi ne soit pas un produit naturel, son utilisation peut être écologique.

Rappelons qu’aujourd’hui, un mode de vie écologique ne consiste pas à ne pas utiliser du tout les nouveautés techniques, mais à les utiliser raisonnablement. Et l’utilisation du silicone est très judicieuse, précisément en raison de la possibilité de son utilisation répétée, et surtout de sa résistance aux dommages.

Derniers articles en ligne