L’essentiel a savoir sur la creation d’une micro-creche

Le business des micro-crèches est une activité en pleine expansion depuis quelques années. Et pour cause, ce type de projet est connu pour être très rentable du moment où vous proposez un bon service. Évidemment, vous vous demandez quel est le rapport entre rentabilité et service. Sachez que l’argent n’est que la conséquence d’un bon service. Comment mettre sur pied une micro-crèche et quelle est la réglementation ?

Quelle est la réglementation pour la mise en place d’une micro-crèche ?

Cela peut paraître simple à faire, mais ce n’est pas le cas. Étant donné qu’il faudra s’occuper des enfants en bas âges, la création d’une micro-crèche est soumise à des normes. La première condition à remplir est le diplôme. En effet, vous devez justifier que vous avez au moins 3 ans d’expérience en tant qu’assistante maternelle.  Cependant, ladite condition concerne uniquement les personnes qui interviennent auprès des enfants. L’entrepreneur ou le directeur n’est pas concerné. En plus de cela, il faudra nommer un référent technique. Il peut s’agir aussi bien d’un docteur, d’un éducateur de jeunes ou de puéricultrice. En dehors de ces deux conditions, vous avez le nombre de personnes qui doivent s’occuper des enfants. Sachez qu’à partir d’un effectif de 4 enfants, il faudra au moins deux personnes pour prendre des enfants.

Les différentes étapes à suivre pour créer une micro-crèche

Comme énoncé plus haut, la création d’une micro-crèche n’est pas aussi aisée. Toutefois, le projet est réalisable. Ainsi, voici les différentes étapes à suivre :

Le montage de votre équipe

Si vous en avez les moyens, vous pouvez vous lancer seul dans la création d’une micro-crèche. Mais généralement, un tel projet est porté par 2 voire 3 assistantes maternelles. Vous avez même la possibilité de créer une association pour lancer votre entreprise.

Prendre un rendez-vous avec la mairie de la commune où vous souhaitez vous installer

Vous devez essayer de rencontrer le maire afin de lui soumettre votre projet. D’ailleurs, il faut souligner que le maire est la première personnalité qu’il faut impliquer dans un tel projet. Non seulement vous avez besoin de son autorisation, mais de plus on peut vous aider en rendant votre démarche plus facile. À défaut du maire, vous pouvez rencontrer le Président de la communauté de la commune.

Faire une étude du marché

Cette étape permet de s’assurer qu’il y a un besoin effectif dans la commune choisie. Pour cela, vous devez donc faire vos enquêtes. Vous renseignez sur :

  • Le nombre de crèches déjà installé ;
  • Le nombre d’habitants et de naissance ;
  • Le nombre de foyers dans le besoin ;
  • Etc.

La recherche d’un local

Il s’agit de l’étape la plus difficile. En effet, étant donné que les locaux devront accueillir des enfants en bas âges, certaines normes devront être respectées. Ainsi, le bâtiment doit être assez sécurisé et accessible au public. Il est possible que vous ayez des travaux à faire pour améliorer le côté sécurité.

Établir un plan financier

Votre projet de micro-crèche est-il viable financièrement ? Pour le vérifier, il faudra faire une liste de vos dépenses (travaux à effectuer, charges courantes) et de vos ressources. Si la balance est positive, alors vous êtes sur le bon chemin. Par contre, si elle est négative, il y a un problème à régler.

Élaborer un projet pédagogique

Que souhaitez-vous apprendre aux enfants ? S’agit-il d’un programme d’éveil ou de vie en société ?  Le projet doit aussi décrire vos locaux et lister le personnel.

Le dépôt du dossier d’agrément

Après avoir effectué tout ce travail préliminaire. Vous pouvez maintenant déposer votre dossier auprès de l’institution compétente. Il s’agit ici de ma Protection Maternelle et Infantile.

Derniers articles en ligne